11/02/2016

souvenirs d'enfance.....les boulettes....

009.jpg

En ce temps là, j'avais 10 ans, la guerre était finie depuis peu et nous nous sommes retrouvé avec 2 bébés en plus et les moyens n'étaient pas énormes comme on s'en doute !
J'avais faim, tout le temps, je rêvais d'une côte de porc avec un os, je voulais avoir l'âge de travailler pour pouvoir passer dans la catégorie viande la vraie, au lieu des boulettes !!!
Pour les petits frère ils ont vite appris à manger la minestra et les boulettes car il n'y avait ni panades bébés ni petits pots, tout le monde devait manger les fameuses boulettes mais.....le nombre de personnes autour de la table m'inquiétait un peu alors un jour, prenant mon courage à deux mains je dis à mon papa ......"vous allez arrêter d'acheter des enfants".... en ce temps là on "achetait" des enfants, mystère....et mon père interloqué me demande : pourquoi dis tu ça? alors je prends une inspiration et je réplique : et bien, plus il y a d'enfants....moins il y a de boulettes !!
Maintenant j'en fais de délicieuses et je me régale et j'en mange autant que je veux, et même si je réduis ma consommation de viande, mes boulettes chéries sont chères à ma mémoire !

13:50 Écrit par Laura dans Souvenirs d'enfance | Commentaires (3) |  Facebook |

24/10/2009

les ducasses souvenirs d'enfance

Quelqu'un a parlé de l'odeur de la tarte au sucre et ça fait encore remonter les souvenirs.

J'avais 10 ans et quand c'était la "ducasse" (kermesse) au village, sur la place il y avait un kioske et on faisait un "crochet des espoirs" les enfants venaient et poussaient leur chansonnette et je gagnais à tous les coups.....un boite de pralines que j'étais toute fière de ramener à la maison....mais étant donné que les permissions de sorties était que ma soeur devait toujours être avec moi et vice versa, elle qui avait 16 ans était plutôt avec un petit copain, donc lorsque j'arrivais en courant avec mon premier prix, mon père criait "où est ta soeur"?? zut alors je l'avais oubliée, je vous dis pas la colère de papa!!

Un jour j'ai eu un trou de mémoire pendant ma chanson et c'était la honte, je n'ai plus recommencé, dommage j'adore chanter:o)

Mais il y avait l'ambiance de la ducasse, j'ai regardé ma mère faire des tartes avec passion, elle était vraiment douée, les prunes passées et les abricots avec les bandelettes qui faisaient des croisillons, celle à la crème, aux pommes couverte, et au sucre dégoulinant, c'était du bonheur après les années de guerre !! tous les déchets de pâtes je les transformaient en petits bonhommes qui cuisaient à côté des tartes. Mes parents recevaient beaucoup d'amis italiens jeunes gens venus du Veneto et un peu perdus, c'étaient des dimanches fabuleux.

La ducasse se composait d'un carousel à chaines, j'adorais ça l'impression de danger et aussi les balançoires qu'il fallait pousser et dont les pieds décollaient du sol mais ça je crois que j'étais un peu plus grande.

Le soir un orcheste faisait danser les parents sur le plancher et la sciure.

carousel à chaines      balancoires

16:06 Écrit par Laura dans Souvenirs d'enfance | Commentaires (1) |  Facebook |

23/10/2009

le coucou de mon enfance

Dimanche 25 octobre à 3h00, il faudra reculer sa montre d'une heure afin qu'elle soit réglée à GMT +1 au lieu de GMT +2.

coucou2


En voyant ce coucou.... mes souvenirs remontent à la surface.

Chez mes parents c'était une petite maison ouvrière et le lieu où l'on se tenait s'appelait "la cuisine" et pas le living comme maintenant et au mur de la cuisine trônait un coucou identique à celui de la photo.

Papa remontait les poids pour le faire fonctionner et on attendait que l'oiseau sorte pour faire "coucou".

C'était la pièce où ronronnait le gros poële avec son pot tout rouge et sa bouilloire qui chantait et autour duquel nous restions le soir en écoutant la radio ou papa qui racontait ses souvenirs.

La pièce de tous les diners de famille, de toutes les odeurs surtout les jours où maman torréfiait son café. Oui, enfant,  j'ai passé des heures assise sur une chaise à tourner la manivelle du "moulin" une fois d'un côté une fois de l'autre avec cette bonne odeur du café qui cuit doucement, j'était fascinée, de vert il devenait brun et j'avais 10 ans.

Rien n'était électrique mais justement il y avait cette douceur de vivre, la voisine qui venait lorsqu'on faisait du nouveau café dans la chaussette mdrrr cela paraît désuet mais nous prenions le temps de vivre, nous rentrions de l'école en chantant et en traînant à jouer avec les amies, on rentrait nos cartables et on courrait jouer dans les prés en attendant le souper.

Des années plus tard, voulant se "moderniser", mes parents ont remplacé le coucou par une horloge toute laide mais à la mode. Nous avons tous trouvé que la cuisine avait perdu son âme !!

************

Un jour je vous raconterai les plus belles vacances de mon enfance, j'avais 13 ans et c'était mon premier séjour en Italie dans le Veneto que j'aime, chez mes grands parents maternels.


Je m'égare je mégare c'est pas tout ça, n'oublies pas de changer d'heure, on recule.

Bon week end à tous

Bisous

18:53 Écrit par Laura dans Souvenirs d'enfance | Commentaires (8) |  Facebook |