07/01/2016

je vous parle d'un temps où j'étais artisan......

Mon blog est vraiment mon journal intime! je l'adore

Se retrouver seule à 44 ans n'est pas évident, un mari fantastique qui meurt en 5 minutes vous laisse dans un vide abyssal ...mais au fond de nous, les ressources sont présentes et on va y puiser pour continuer cahincaha sa route et moi je me suis plongée dans l'artistique que j'avais en moi et pris mes pinceaux pour d'abord peindre sur soie, foulards et abats jours et ensuite les marionnettes et sorcières et pour finir la peinture à l'huile, période bénie d'avoir ce don qui m'a sauvé la vie! Et de nouveau maintenant ça va combler la déception qui vient de me frapper et l'oubli viendra très vite.

abajour 1.jpg

abatjour 6.jpg

abatjour 5.jpg

 

 

 

abatjour 3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                          chat botté.jpg

                                  

étalage.jpg

foulard soie 1.jpgfoulard 2.jpg

10:57 Écrit par Laura dans Moi, Moi artistique | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir Laura

mince alors je n'avais jamais vu tes abats jours, tes peintures tes sorcières oui
mais pas eux et je suis eblouie ils sont splendides vraiment tout comme tes foulards ...

l'être humain a de la ressource il peut rebondir, il doit rebondir en certaines circonstances

bravo Laura tu rebondis et c'est toi qui a raison
bisous ***

Écrit par : nays | 2016-01-07 à 16.20:12

Répondre à ce commentaire

Nous avons de la chance quand nous avons une fibre artistique, toi aussi elle pourra te servir en cas de besoin, on nous envie souvent et on dit que nous avons un caractère entier parce qu'on ne s'apitoie pas sur sois même !!

Écrit par : Laura | 2016-01-07 à 16.33:16

j'espère ne pas devoir y penser......mais nous sommes tous mortels...
ça je déteste m'apitoyer sur moi même non non :)

Écrit par : nays | 2016-01-07 à 18.57:48

J'admire on travail artistique. Je suis incapable de tenir un pinceau.
Pour ma part j'ai trouvé la force d'avancer après mon accident, en me plongeant dans mon travail et en donnant satisfaction à mes clients. C'était une véritable joie de voir de gentilles personnes me sourire et me remercier. Il est vrai qu'il faut trouver la force en soi, mais ce n'est pas toujours évident. Il faut bien souvent avoir de la patience.
Gros bisous

Écrit par : Fanchon | 2016-01-08 à 18.21:55

Répondre à ce commentaire

ton pinceau c'est ton reflex :) j'avais un copain qui avait une leucémie grave et nous cheminions dans les bois pour faire des photos et il parvenait à rire et je lui demandais comment fais tu et il m'a répondu "lorsque l'on est au fond du trou on n'a qu'une chose à faire, donner un coup de talon pour remonter" !!! belle leçon de courage et il s'en est sorti !

Écrit par : Laura | 2016-01-08 à 19.00:57

Les commentaires sont fermés.