05/01/2016

je vous parle d'une temps que les moins de 20 ans.....

ne peuvent pas connaître.

J'ai une envie de me replonger dans mon enfance, mon quotidien actuel n'étant pas des plus joyeux, je retourne dans mes souvenirs, le temps béni de l'insouciance, le temps de voir l'alouette monter dans le ciel dès le matin, le temps des moissons à la main avec des rires, les meules dorées dans les champs, les coquelicots et les bleuets, le temps des glissades l'hiver avec tous les enfants jouant dans un monde sans voitures, le temps d'apprendre à rouler à vélo avec une amie Michèle qui avait un "torpédo" c à dire que si tu arrêtes de pédaler tu tombes !!

le temps ou les enfants riaient sans se disputer car nous étions égaux et nos jeux étaient simples : les billes pour les gamins et le paradis (marelle) pour les filles. Ces objets étaient beaux. Le temps où avec mon amie Gilberte nous promenions les bébés pour 5 francs, le temps où l'on avait 4 caramels pour 1 fr.....le temps béni de l'enfance où la convivialité était reine, où l'on sortait la chaise sur le pas de la porte pour la causette du soir...

et le temps des petits métiers itinérants : le rémouleur qui démontait les ciseaux et nous les rendait comme neufs, il n'y avait pas d'obsolescence, on faisait durer...

le vannier avec ses mannes en osier, il avait une charrette avec des roues en caoutchouc pour amortir les chocs,

le marchand d'loques qui criait hé hooooo,

le cardeur qui avait un grand camion, les gens descendaient le matelas qui était vidé, cardé et remis en forme en deux temps trois mouvements!

et le marchand de charbon car nous étions dans un village minier et nous vivions à l'économie, pas besoin d'écologie, on recyclais tout et pas de superflus,

le boulanger avec ses chevaux et son pain frais et je courrais pour avoir le crouton garni de beurre, nous n'avions pas le souci de savoir ce qu'on allait mettre sur le pain, le beurre était savoureux et nous suffisait,

nous allions à l'école à pieds 4 km ou avec la trottinette de ma grande sœur, tout était fait maison, les tartes pour la kermesse, et puis les processions du village,

nous avions connu la guerre, ça nous a fait apprécier la vie comme jamais, d'aucun diront que le progrès était inévitable mais était il nécessaire au point d'oublier de se parler en vrai?

En ce temps là nous n'avions rien mais nous étions heureux....

20140114_155.jpg

 

rémouleur.jpg

vannier.jpg

 

 

charbon.jpg

 

cardeur.jpg

 

 

 

 

 

marchand d'loques.jpg

14:15 Écrit par Laura dans Moi | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

qu elle chance d'avoir ces souvenirs..
je n ai pas de photo de moi
1 seule je pense à mes 12 ans lors du mariage d un tonton
et les souvenirs ... moi tous dans trou noir
C'est mieux ???
Ton récit est magnifique ♥

j ai aussi un jardin des mots ☺

Écrit par : Lecia et Gioia | 2016-01-05 à 15.58:57

Répondre à ce commentaire

où se trouve ton jardin des mots?

Écrit par : Laura | 2016-01-05 à 16.04:43

Laura

j'ai connu aussi plein de ces " choses " que tu cites, pas toutes vu que je suis un peu plus jeune que toi, la laitière venait en voiture déjà mais les remouleurs les marchants de loque etc..qui criaient dans la rue tout ça oui j'avais même peur de celui qui aiguisait les couteaux ..
je suis née en ville bien sûr mais la laitière m'embarquait parfois chez elle a la ferme où je jouais avec sa fille et les animaux

c'est un tout autre temps Laura...pas sûre que maintenant soit " un bien " il parait que nous vivons une grande transition ?? la verrons nous j'en doute et puis sera t'elle pour un mieux ou pour un pire

j'ai pas connu la guerre mais j'apprécie grandement la vie...

Profitons de chaque jour qu'elle nous offre Laura

bisous et bravo pour tes petites histoires du passé, c'est chouette a lire

Écrit par : nays | 2016-01-05 à 17.18:02

Répondre à ce commentaire

merci Nays je trouve que la société actuelle est très "dévitalisée" plus de joie de vivre plus de coqueterie, il n'y a d'ailleurs plus de petites filles, j'ai fait une photo de l'arrière petite fille de ma voisine, j'ai eu un choc, 10 ans et habillée comme une femme, parait que c'est normal ?? les jeunes seront vieux avant d'avoir vécu !!

Écrit par : Laura | 2016-01-05 à 17.42:12

oui oui et franchement ces petites filles déguisées en jeune femme c'est très moche a voir..
des petites bimbos :(

nous ne changerons pas le cours de toute façon, advienne ce qu'il advienne..nous avons eu et nous savons ...

douce journée Laura
bisous **

Écrit par : nays | 2016-01-06 à 08.10:13

Bonsoir Laura,
Magnifique, tout simplement.
J'ai connu pas beaucoup d'artisans que tu nous présentes si bien.
Hé oui, tout fout le camp...
Je me souviens aussi de mon enfance où l'allumeur de réverbère passait matin et soir, du livreur de pains de glace pour ceux qui n'avait pas encore de frigo électrique...
Plein de bisous...je reviens

Écrit par : Fanchon | 2016-01-08 à 18.06:05

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.